Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sous l'archet

Seul ton regard sait lire sous les ratures de mon corps. En te voyant, mes yeux ébauchent une caresse. Le mot tendresse nous éclaire. Ma main reste enserrée dans la tienne. L'autre caresse ta nuque, tes épaules, tes seins. Elle façonne le plaisir sur...

Lire la suite

Sans prix

Le cœur n'est pas à vendre. La femme n'est pas une marchandise. Les rivières n'appartiennent à personne. Chaque jour il faut réapprendre à marcher avec des pas d'enfant, prendre le monde à bras-le-corps avec nos mains coupées, tourner la page des blessures...

Lire la suite

Dans la maison de l'être

Il y a des hommes qui aguissent les fleurs parce qu'elles sont trop belles, les mêmes qui tuent pour rien et font peur aux oiseaux. S'il faut rester en vie, que ce soit en douceur. Le temps dilapidé en profit matériel nous empêche de vivre. Plus la vitesse...

Lire la suite

Refaire la nuit (France)

Il n'y avait que le silence Derrière chaque mot volé La route expirait dans les pierres Entre les murs écroulés Et pourtant le dernier poète Tendait l'oreille vers la mer Et cherchait encore à saisir L'insaisissable oiseau de la parole. Jean Rousselo...

Lire la suite

Playing for change

Je devais avoir 13 ou 14 ans quand j'ai compris que la musique pouvait sauver des vies. Je l'ai vu de mes yeux quelques années après avec Bob Marley. J'ai vu des gens sauvés de la came, de la violence, de la solitude, de l'aliénation, avec la musique....

Lire la suite

Le coeur fuit

Le cœur fuit de partout. Je cherche un sens dans l'ordinaire des jours. Le corps est comme une maison laissant passer l'orage. Les portes battent. Les clous de l'eau font craquer la toiture. Les pétales frissonnent sur les fleurs du tapis. Je dors comme...

Lire la suite

200 gourdes

Depuis 2003 le salaire minimum perçu par un ouvrier haïtien est de 70 gourdes par jour (moins de 2 dollars américains). En 2009, le Parlement haïtien adopte une loi portant le salaire minimum à 200 gourdes sous une proposition du député Steven Benoit....

Lire la suite

L'os de vivre

Chacun se cache derrière sa face, son sourire plié comme un mouchoir de poche. La route n'est jamais droite et le lieu où l'on marche n'est jamais où l'on va. Les yeux couverts d'images, j'attends que la haine vienne se coucher au pied d'un arbre pour...

Lire la suite

Lettre aux intégristes

Après le meutre de George Tiller, médecin américain assassiné pour avoir pratiqué des avortements et sauvé des vies *** Intégriste, lève toi et tue Une femme a voulu choisir le moment où elle donnerait la vie Un couple a voulu choisir le moment propice...

Lire la suite

Comme un oiseau

Tu es ma maladie et mon seul remède. Tu es ma guérison. Il y a une heure que je pense à toi. Je pense à toi depuis hier. Il y a déjà un siècle que je pense à toi. Je penserai encore à toi au dernier moment. Il sera le premier. J'entre en toi comme un...

Lire la suite