Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le vin des choses

À boire le vin des choses vaines, on se saoule d'ennui. De vers en verres, de page en page, le corps en miettes, le cœur en cloque d'un poème, la tête en l'air, la phalle à terre, les pieds dans l'eau du Saint-Laurent, la langue pendante comme la pluie,...

Lire la suite

L'élagage

Pour continuer l'élagage, je devrais empêcher les commentaires, je le dis encore, je suis vivant dans la ville et c'est là qu'on jase, je suis un ex-fel Pour continuer l'élagage, je devrais empêcher les commentaires, je le dis encore, je suis vivant dans...

Lire la suite

Un poème de Luc Bérimont

Un poème de Luc Bérimont

"Madame à Minuit" Poème de Luc BERIMONT mis en musique par Léo FERRE Interprété par Jacques BERTIN le 31 mai 2018 Madame à minuit, croyez-vous qu'on veille ? Madame à minuit, croyez -vous qu'on rit ? Le vent de l'hiver me corne aux oreilles, Terre de...

Lire la suite

J'écris pour m'inventer des ailes

Lorsque tout se déglingue dans ce monde de merde, on se dispute les restes: divers détritus, déchets nucléaires, pistons rouillés, tripes éventrées, guenilles souillées d'essence, affiches décolorées, cadavres de chat, fœtus avortés, pantins cassés, chevaux...

Lire la suite

Une mémoire vivante

Une mémoire vivante

Le spectacle que Danielle Oddera présente cet automne revêt un caractère historique. Interprète de Jacques Brel et de Sylvain Lelièvre, entre autres, la dame de 80 ans, qui est dans une forme remarquable, propose au public ce qu'elle appelle sa "biographie...

Lire la suite

Conventum

Conventum

Réédition de 2006. 01- Le reel des élections. 02- Ateliers I et V. 03- Fondation. 04- Chorégraphie lunaire. 05- La belle apparence. 06- Fanfare. 07- Trois petits pas ... 08- Le reel à mains. 09- Le bureau central des utopies. - Pièces bonis. 10- Le pays...

Lire la suite

Je voudrais tant

Je voudrais tant que tu sois là, comme au jardin, entre les iris d'eau et les roses anciennes. Que ton rire cueille mes mots en creux de mains. Que les heures partagent tes couleurs et les oliviers l'argent de tes cheveux. Je voudrais tant, debout sur...

Lire la suite