Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

1007 articles avec glanures

Lucien Francoeur: lire

Publié le par la freniere

Publié dans Glanures

Partager cet article

Repost 0

J'en appelle à la poésie

Publié le par la freniere

J'en appelle à la poésie

Publié dans Glanures

Partager cet article

Repost 0

Nouveaux délits

Publié le par la freniere

Nouveaux délits

Avril-Mai-Juin 2016

Exister est un écartèlement permanent. Entre spleen et idéal pensait Baudelaire, mais savoir vivre c’est savoir accepter sans se résigner, savoir lâcher-prise sans lâcher la main de l’autre. Renoncer au bonheur mirage, ces innombrables projections du système sur l’écran de nos désirs jusqu’au viol même de notre intégrité. Achète, consomme, travaille encore pour acheter, consommer sans poser de question et tu seras heureux. Pas encore aujourd’hui, mais demain, oui c’est certain. C’est prouvé par la science. Demain sera le grand jour, demain tu seras riche, le héros de ta vie, admiré, adulé, envié, car tu le mérites. Avec ce qu’il faut de peur pour avoir besoin de se protéger derrière des remparts d’achats sécurisants.

Il y a les belles choses, les savoureuses et ce ne sont pas des choses, mais des êtres et des sentiments, des émotions, des sensations, des échanges, des partages, des solitudes aussi, pleines et débordantes de vie.

Il y a les peurs oui, innombrables, envahissantes, les mauvais pressentiments, les ennuis à répétition, les injustices, les coups du sort qui s’acharne et tout ce qu’il faudrait comprendre pour transformer, se transformer soi sans savoir s’il faut avancer ou reculer, s’il faut ci, s’il faut ça…. La mécanique enrayée du mental. L’envie de dormir.

L’argent reste le problème omniprésent, omnipotent, un piège infâme, le plus toxique des mirages, la plus cruelle des machettes. Cette peur de manquer, de chuter encore plus bas, cette tache sur soi qui s’agrandit et nous définit plus que n’importe quoi d’autre: pauvre. C’est immonde d’être défini par cette tache, tout le monde le sait, mais rien ne change, une seule chose compte: en avoir ou ne pas en avoir. Dans une société aussi férocement individualiste que la nôtre, ce qui fait lien c’est «en avoir», ce qui ouvre toutes les portes, aussi vaines soient-elles, c’est «en avoir beaucoup».

Une seule planète, plusieurs mondes qui ne se côtoient pas. L’un d’eux est en train de dévorer tous les autres.

Cathy Garcia


Je suis pauvre et nu, mais je suis le chef de la nation. Nous ne voulons pas de richesse mais nous tenons à instruire correctement nos enfants.Les richesses ne nous serviraient à rien. Nous ne pourrions pas les emporter avec nous dans l’autre monde.Nous ne voulons pas de richesses. Nous voulons la paix et l’amour.

Red Cloud Chef Sioux Oglala


 

AU SOMMAIRE

Délit de poésie: Céline Escouteloup, Christophe Réal, Marine Gross, Vincent, Heptanes Fraxion

Délit de phénomène au logis quinze extraits de Vingt d’Hervé Jamin

Résonance: Bienvenue à Calais – Les raisons de la colère, textes de Marie-Françoise Colombani, dessins de Damien Roudeau – Actes Sud, février 2016

Comme toujours, les coins de pages se noircissent aux Délits d’(in)citations. Et comme toujours vous trouverez le bulletin de complicité qui fait le malin à la sortie.


 

 

Nouveaux délits

Publié dans Glanures

Partager cet article

Repost 0

Cruel sera le réveil

Publié le par la freniere

Publié dans Glanures

Partager cet article

Repost 0

Lettre aux Musulmans par Tahar Ben Jennoul

Publié le par la freniere

Publié dans Glanures

Partager cet article

Repost 0

Jules Verne et le Québec

Publié le par la freniere

Jules Verne et le Québec

Publié dans Glanures

Partager cet article

Repost 0

Christine Beaulieu à la Licorne

Publié le par la freniere

Christine Beaulieu à la Licorne

Publié dans Glanures

Partager cet article

Repost 0

La Fête à Irlande

Publié le par la freniere

La Fête à Irlande

La fête communautaire d’Irlande se tiendra à nouveau sur le magnifique Site patrimonial Holy Trinity, le dimanche 14 août. L’an dernier, plus de 300 personnes ont participé à cet évènement champêtre! Comme on ne change pas une formule gagnante, la programmation comptera encore une fois des activités pour toute la famille, des spectacles et un dîner mettant en vedette des entreprises et cuisiniers de la région.

Le traditionnel dîner bières et saucisses sera servi dès midi. Au menu : les saucisses de la boutique Chez mes roses (située à Thetford Mines), les bières de la microbrasserie Moulin 7 (basée à Asbestos) et une variété de plats préparés généreusement par les résidents de la municipalité. En après-midi, les visiteurs pourront entendre le chansonnier local William Douville, ainsi que le groupe MEUH (René Lussier, Pierre Lavoie, Martin Tétrault et Julie Houle). Bluegrass actuel, avec riff à couleur hawaïenne, crépitements de lap steel, une musique à savourer vachement entre amis! «MEUH est l’opus de toutes les célébrations entre amis» (Le Devoir).

Les enfants auront beaucoup de plaisir à participer à l’atelier de fabrication de masques à partir de matériaux recyclés, animé par les Productions du paysage éclaté de Saint-Camille, sans oublier la cachette à contes, la piñata, les jeux gonflables et le maquillage! Pour les plus grands, il y aura sur place un kiosque d’information sur le Lac à la Truite, un marché public et une conférence sur l’histoire d’Irlande. Fidèle à la tradition, la Fête d’Irlande sera précédée d’une messe et d’un rassemblement des anciens résidents, à 11 h.


 

Dimanche 14 août 2016, dès midi(messe à 11 h)

Site patrimonial Holy Trinity

173, chemin Gosford, Irlande


 

ENTRÉE GRATUITE

www.verteirlande.ca

418-428-3286

Publié dans Glanures

Partager cet article

Repost 0

Il n'y a pas que des attentats

Publié le par la freniere

Publié dans Glanures

Partager cet article

Repost 0

Hommage à Josée Yvon

Publié le par la freniere

Hommage à Josée Yvon

Publié dans Glanures

Partager cet article

Repost 0