Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ils ont dit

Ils ont dit

Hier encore, le discours officiel opposait les vertus de la démocratie à l’horreur totalitaire, tandis que les révolutionnaires récusaient ses apparences au nom d’une démocratie réelle à venir. Ces temps sont révolus. Alors même que certains gouvernements...

Lire la suite

Ils ont dit

La musique porte des émotions simples, l’exaltation, la mélancolie, la douleur, la colère, la joie – mais une musique perplexe ? une musique ironique ? une musique au second degré ? C’est la grande originalité de Satie : alors que les écrivains se flattent...

Lire la suite

Ils ont dit

Avec l’amour maternel, la vie vous fait à l’aube une promesse qu’elle ne tient jamais. On est obligé ensuite de manger froid jusqu’à la fin de ses jours. Après cela, chaque fois qu’une femme vous prend dans ses bras et vous serre sur son cœur, ce ne sont...

Lire la suite

Ils ont dit

L’utopie s’est vidée de sa substance, retirée non pas seulement du réel mais des possibles latéraux. Nous ne sommes pas au monde. Il n’est plus nulle part où nous pourrions aller, ni avant, puisque c’est du passé, ni après, où le triste aujourd’hui, en...

Lire la suite

Ils ont dit

Ceux qui commandent c’est toujours les pires, c’est-à-dire : les supérieurs, les chefs, les directeurs, les présidents, les généraux, les ministres, les chanceliers. Un type bien aurait honte d’être un supérieur ! Arno Schmidt

Lire la suite

Ils ont dit

Une librairie dijonnaise a fermé, hier, victime de son archaïsme : elle n’a pas su comprendre les évolutions du métier, diversifier son offre, l’ouvrir au petit électroménager, à la parapharmacie et à la lingerie fine. Car enfin, il serait temps pour...

Lire la suite

Ils ont dit

Ils savent ce qu'ils font $10 000 000 000 et un majestueux fleuve entièrement ruiné. D’immenses vallées sous-marines que je hante à bord de mon camion, comme un fantôme maudit. La cacophonie des machines n’est rien comparée aux rouages infernaux d’une...

Lire la suite

Ils ont dit

Je surmonte ma médiocrité en pêchant dans un rêve triangulaire une pincée de sensations aigres et douces. Je m’allaite au soleil. Je pourfends un nid d’étoiles, frelon naïf piqué du goût d’absolu. Je hèle le passant d’une voix muette et je clos contre...

Lire la suite

Ils ont dit

Si on n’entend plus les poètes ni les intellectuels aujourd’hui, c’est parce qu’on a destitué cette parole de son prestige. Hier, on écoutait Sartre, Aragon ou Éluard. Aujourd’hui la parole valorisée est celle des vedettes de football et de cinéma. Ce...

Lire la suite