Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

655 articles avec ils ont dit

Ils ont dit

Publié le par la freniere

 

La dissidence n’est pas un moment, c’est un principe inaliénable.

 

Gérard Larnac

Publié dans Ils ont dit

Partager cet article

Repost 0

Ils ont dit

Publié le par la freniere

Je vous écoute, mais je reste mal à l'aise. Je ne suis qu'une station sans direction ni directive. L'Autre en moi-même s'amuse à parodier l'ensemble des avis contraires : notre cerveau est un théâtre magique où toutes les extases et catastrophes se court-circuitent d'un instant à l'autre. Nous nous appuyons sur des pensées-certitudes, des doutes-stratégiques, des convictions illusoires bâties sur des ruines. L'humanité est devenue un foutoir d'opinions blasphématoires propice à toutes les dérives des intérêts personnels. Les poètes n'échappent pas à la règle. Il faut détruire cet environnement mental mortifère d'héritiers du pire. Nous nous trouvons aujourd'hui non plus à un carrefour des choix, mais à l'endroit des vérités ultimes : l'humanité est-elle viable pour la terre ? Aucun ciel ne nous préservera tant que nous, oisifs, ne prendront une décision radicale. Quitte à nous exclure de ces jeux de communication générale. Si nous ne nous mettons pas en danger, nous ne seront que des mouches attirés par une bouse de vache.

 

André Chenet

Publié dans Ils ont dit

Partager cet article

Repost 0

Ils ont dit

Publié le par la freniere

 

Le voile ne couvre pas seulement le visage, il recouvre aussi le cerveau .

 

Adonis

Publié dans Ils ont dit

Partager cet article

Repost 0

Ils ont dit

Publié le par la freniere

Un des grands défis contemporains, c'est le perfectionnement de la communication pour parvenir à des décisions morales qui soient l'oeuvre commune de groupes opposés.

 

Nous ne pouvons imposer à autrui une valeur ou un comportement comme nécessaires ou évidents. Ce qui n'enlève pas pour autant la responsabilité morale de nos choix.

 

Éric Volant

professeur d’éthique décédé le 9 septembre dernier à Montréal 

Publié dans Ils ont dit

Partager cet article

Repost 0

Ils ont dit

Publié le par la freniere

Je sais de quoi un livre est capable. Je pense à une blessure. Je pense à une blessure qui aurait quelque chose d’amical, d’où le sang continuerait de couler avec douceur pour vous rappeler que vous êtes en vie et même bien en vie et capable d’éprouver une émotion qui vous honore et vous grandit.

 

Je pense à une blessure car, étrangement, se mêle une notion de douleur à l’amour que l’on porte à certain livre. Il s’est enfoncé dans vos chairs, non pas avec précaution et finesse, mais avec une violence impitoyable. En y repensant vos poils se hérissent sur votre corps.

 

Philippe Djian

Publié dans Ils ont dit

Partager cet article

Repost 0

Ils ont dit

Publié le par la freniere

 

La poésie qui triomphe aujourd'hui est emmerdante.

 

Michel Onfray 

Publié dans Ils ont dit

Partager cet article

Repost 0

Ils ont dit

Publié le par la freniere

Qui parle
de refaire le monde ?
On voudrait simplement
le supporter
avec une brindille
de dignité
au coin des lèvres

 

Abdellatif Laâbi

Publié dans Ils ont dit

Partager cet article

Repost 0

Ils ont dit

Publié le par la freniere

 

Écrire des romans non souillés par l’intolérable quotidienneté de notre vie collective et dans un français antiseptique et à l’épreuve du choc précis qui ébranle le sol sous nos pieds, c’est perdre son temps.

 

Hubert Aquin

Publié dans Ils ont dit

Partager cet article

Repost 0

Ils ont dit

Publié le par la freniere

 

Qui parle
de refaire le monde ?
On voudrait simplement
le supporter
avec une brindille
de dignité
au coin des lèvres

 

Abdellatif Laâbi

Publié dans Ils ont dit

Partager cet article

Repost 0

Ils ont dit

Publié le par la freniere

 

Le principal reproche qu’on puisse adresser à la Poésie, c’est les poètes.

 

Roland Nadaus

 

Publié dans Ils ont dit

Partager cet article

Repost 0