Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

jean-michel sananes

Conférence de SOS RACISME à Nice

Je n’interviendrai dans ce débat qu’en simple citoyen, c’est-à-dire en tant qu’homme formé par l’école publique. Par elle, j’ai comme vous appris le goût de la tolérance fraternelle, de l’égalité et du respect de la différence. Les instituteurs de France,...

Lire la suite

J'ai voyagé

J’ai voyagé, j’ai vu, j’ai rencontré. J’ai cru, cru me tromper, cru aimer, cru que le vrai avait une couleur, cru que le malheur, le bonheur, comme toutes choses, avaient leur couleur. Je ne savais pas les larmes de joie, les rires de douleur et le festin...

Lire la suite

Si la mort se pendait à mon cou

Si la mort, ne serait-ce qu’une fois, se pendait à mon cou si d’aventure je sortais du petit rien de ma conscience du plein de riens de ma grosse tête avec ses chats et ses poèmes avec ses éclats d’amours et ses trop pleins de rires Si d’aventure je n’étais...

Lire la suite

La traversée du ciel à vélo

À la traversée du ciel sans rétro, sans sonotone et sans lunettes Dieu devant allait à moto moi derrière sur mon petit vélo je demandais le Chemin Du Sud au Nord à chaudes larmes à pleine voix, à plein espoir je quémandais L’Avenir Monsieur, l’Avenir...

Lire la suite

Je n'avais pas mon âge

Il y a longtemps on défenestrait le rêve et les mots entre la gnole et le cauchemar tuer n’était pas un crime Je suis né le cœur en hiver Au fil des pages j’écrivais des mots obliques comme une raison qui rit obliques comme un corbillard qui arraisonne...

Lire la suite

Monsieur le Président

J’aurais tant aimé, Monsieur le Président, que vous soyez le proche de tous les Français, de ceux qui, drapeau et cœur à la main, au temps des dimanches fériés, couraient les défilés pour vous voir passer. Je ne vais plus aux défilés, je bois des matins...

Lire la suite

Les enfants qui ne lisent pas

Les enfants qui ne lisent pas seront des bibliothèques vides. Les hommes qui n’ont jamais lu, ceux qui ne se sont pas nourris de la diversité des idées, seront encore moins armés que l’arbre, l’abeille ou le chien pour répondre aux choix essentiels que...

Lire la suite

Le plus et le moins

Des hommes pleurent, des hommes ont peur demain il fera faim Mon chien s’interroge sur le poids du plus, sur le poids du moins Strasbourg, un quartier brûle des hommes pleurent les dignitaires regardent ailleurs À croire que certaines urgences ont le...

Lire la suite

Mon amour il n'y avait pas de vent

Mon amour grand comme un délire inférieur, trois fois plus grand que le carré de la tangente supérieure des trois galaxies. Mon amour grand comme trois infinis, deux sourires et le pouce. Mon amour, il n'y avait pas de vent, seulement un crissement de...

Lire la suite

Les vacances de la conscience

Cœur essoufflé, hagard, sur une route Deux yeux dans le lointain des destins perdus Un chien comme un enfant sans voix Une vie au carré des bonheurs volés La plainte d'un amour trahi Son maître est au loin Ce sont les vacances de la conscience Loin des...

Lire la suite

<< < 10 11 12 13 14 > >>