Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

jean-michel sananes

Je te regarde mon âme

Je te regarde mon âme, et je te voudrais belle, toi qui n'es qu'une âme de traverse-vie, une âme empruntée à l'Immense, toi qui cherches à te trouver une place à la taille de tes rêves.Toi qui, comme cela arrive parfois, es trop grande, trop libre, pour...

Lire la suite

Silence là-dedans

Trop de monde, trop de bruittrop de nuits casséestrop de rêves dissipés ! Ça chante, ça parle, ça bousculeça crie, ça siffle, ça murmuretrop d'habitants dans ma têtequi dansent sur mon silence Arrêtez la cavale des mots fouset la cohorte des moineaux...

Lire la suite

Que me dit-on Madame?

Les mille coups de règle que j'ai pris sur mes doigts pour un accord de participe passé oublié, pour un subjonctif malhabile, étaient peines et blessures inutiles ? Que me dit-on MADAME ?Le "Pataouète" aurait été condamné et oublié à tort et il redeviendrait...

Lire la suite

Avec le temps

Passent les ans et les chansons Dans la ritournelle des mémoires Et encore, encore je suis là À scruter ce miroir sans tain Où s'embusque mon passé Je me cherche Encore je suis là En quête d'anciennes lumières Pauvre de désespérance Riche de mon espérance...

Lire la suite

Hommage à Léonard Cohen

Fallait y aller compagnonTu pars à l'heure où le démon chasseoù le fusil pointe et le couteau tranchela conscience est au coffre Aucune chanson n'esquive la pointe des flèchespas une berceuse pour apaiser la peineles espérances sont closes J'ai entendu...

Lire la suite

Un temps de rien

Un temps de rien

A Léo mon chat, mon espiègle pacifique qui vient d'être battu, mordu et amputé ce cri de bruine en ce temps de rien où l'innocence porte ses douleurs quand les haines fleuronnent au sommet de la bêtise C’est un temps de rien, un temps de tout.Un cri de...

Lire la suite

Dédié à Léonard Cohen

On a des frères, on a des sœurs, et des amis que l'on croit éternelsOn a des chansons, des bruits, des rires de cours d’écoleDes odeurs de quatre heures au chocolatL'émerveillement d'un premier NoëlDes goûts de fêteEt des années mêlées à nos années On...

Lire la suite

Son coeur est encore là

Ma mère est làFragile poussintoujours à la recherche d'un père. Elle a peurElle le crie : "J'ai peur, j'ai peur".Où doit-elle aller toute seuleSans une main qui la guideSur ce territoire inconnuOù l'être doit rejoindre son silenceOù l'on doit abandonner...

Lire la suite

Je m'appelais Michel

Je viens d'ouvrir un document viergeDois-je le souiller ?L’habiller ?Le refermer ?Trois mots sont tombés de mon clavier, qui plombent mon moral.La page est comme moi, ni blanche ni noire.Seulement froissée. A triturer le verbe, les mots fusent.Je ne se...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>