Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

jean-michel sananes

Je suis fatigué

Je suis fatigué de ces religions qui gèrent le crime et la mort quand il leur faudrait enseigner le pardon la raison et nous apprendre à vivre Je suis fatigué de ces déments qui massacrent le patrimoine de l'humanité quand il leur faudrait planter le...

Lire la suite

En réponse à André Chenet

André, quelques mots qui font suite à la lecture de ton texte puissant et beau, et dont les dernières lignes m’ont touché. Elles fermeront une blessure. Une petite réflexion en avant-texte d’un ressenti exprimé sous forme de poème. L’in-fraternité, n’est-elle...

Lire la suite

J'ai regardé la vie

J’ai regardé l’enfant j’ai regardé tous les enfants j’ai regardé la vie Cette vie qui ne devrait être que dans le besoin d’aller plus loin plus loin que l’instant, plus loin que ses faims à la recherche de l’autre dans la profondeur de ses détresses dans...

Lire la suite

Migrant ?

D’où je viens il pleuvait du crime et de la grenaille des rires d’enfants écrasés à même le sol des larmes et de la peur plus hautes que les cieux Laissé mes rêves laissé mes parents parti parti loin des fanatismes des kalachnikovs barbares qui psalmodient...

Lire la suite

Fuite d'eau

Ce ne sont que des Syriens, des zaïdites, des Chrétiens d’Orient, des Kurdes, des Coptes, des Erythréens, un fluide incontinent d’immigrés, diraient certains d’entre nous, mais, pour autant, doit-on tirer la chasse ? Quand il fait de la dérision, Monsieur...

Lire la suite

Tu es parti, mon père

Tu as posé tes douleurs et… Tu es parti, mon père Parti dans l’ombre des nuits et d’un vent Où l’oubli bâtit l’incognito des morts Parti en ce non-lieu où le silence enterre ses ombres Et pourtant, mon père Si les millions de morts qui ont chanté fleur...

Lire la suite

Mes larmes n'y pourront rien

Peuple aux étranges beautés fils des dieux perdus hommes de nulle part jetés dans ce chaos où les vérités s’étripent au nom de l’Unique Peuple si lointain de cet univers où la vie ploie sous le poids des ambitions Peuple des vertes brumes et des terres...

Lire la suite

Dans l'alphabet des jours

Il y eut une époque où j’avais égaré les clefs de ma vie ; en ce temps, j’ai travaillé et attendu que ça passe. Il arrive que la vie ressemble à ces matins que l’on pose sur des monceaux de jours et que le temps déchire. La vie c'est comme le café, c'est...

Lire la suite

Je n'étais pas là

Une semaine a passé entre douleur et tristesse Les victimes ne m’ont pas quitté Pourtant quelque chose d’autre reste Informe, moite Comme le désarroi. De jeunes hommes Qui auraient dû devenir des porteurs d’humanité De promesses d’avenir Des messagers...

Lire la suite

Tu étais autre

Dans les no man's land de l’indifférence Tu étais autre et j’étais étranger Dans l’étrangeté d’une foule Tu n’étais qu’un bruit qui passe Une ombre qui traverse le décor Et pourtant Ce jour-là je t’ai entendu Et il n’a suffi que de cela Pour tu deviennes...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>