Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poesie du monde

Le jardin (Liban)

-Les pommes : mordre la forme sans le châtiment de la connaissance. -Les poires : un sein d’une configuration idéale, ni plus petit ni plus grand que la paume d’une main. -Les raisins : le sucre vous appelant à le presser soit dans votre bouche soit dans...

Lire la suite

Je passerai (Québec)

je passerai toutes nuits sur le rebord de ta pensée à regarder ma main fondre à la chaleur de ton crâne plus d' accusations dans les index plus d' arthrite dans la cassure au pouce les os redeviennent vieux plancton de légende mes ongles disparaîtront...

Lire la suite

Lire et relire (France)

Lire et relire et ressentir encore L’abandon mécanique d’anciens paradis Désertés, délaissés, pétrifiés au profit D’implacables chemins aux rassurants décors Lire et relire et ressentir encore La brulure des glaces des lieux où s’écrit Strictement, sans...

Lire la suite

Seul devant les buts (France)

Comme après un long voyage au cours duquel les compagnons seraient disparus j'arrivai seul devant les buts Recevant du destin la passe magique j'avais troué foncé attaqué débordé détalé j'avais couru emportant dérobant poussant enveloppant dérobant le...

Lire la suite

Je vis (Belgique)

Je ne sais pas danser Mais je danse Je ne sais pas chanter Mais je chante Je ne sais pas vivre Mais je vis Je ne sais pas souffrir Mais je souffre Je ne sais pas aimer Mais j’aime Je n’ai pas voulu être Mais je suis J’ai voulu apprendre Mais déjà La mort...

Lire la suite

Minimum vital bourgeois (Belgique)

Ce n’est pas la vérité que je cherche aujourd’hui, Pas de prêcheur nazaréen qui me confisque ma mort, Pas de médecin viennois enseignant l’éloquence à mon pénis, Pas de philosophe trévire avec ma procuration à la banque. Ce n’est pas la bonté que je cherche...

Lire la suite

Le rouge-gorge (France)

Le rouge-gorge est mon ami il connait mes portes mes fenêtres sans y être invité il entre un bout de ciel entre les pattes c'est mon cadeau du jour il pose son rouge sur mes lèvres et me confie un secret un avant-goût de souvenir mais il me gronde en...

Lire la suite

Les arbres (France)

Les arbres sont des voisins comme le boulanger, le garagiste. Ils vivent à côté de nous, ils échangent leur ombre contre des seaux d'eau et chacun retourne à ses problèmes, ses coups de vent. Caresser la peau d'un arbre ne va pas plus loin que serrer...

Lire la suite

On meurt (France)

On meurt de son enfance, De ses boiseries, De ses arbres aux muscles forts, De sa terre qui bouge Sous le pas des saisons, Plus sûrement encore Que de l'amour. Mais on meurt d'un amour Qui vient à la nuit tombée Quand le soir a brodé son manteau D'étoiles...

Lire la suite

Parfois (France)

Parfois, le pépiniériste plante son ordinateur. Parfois, l'ornithorynque a bien du mal à épeler son nom. Parfois, on reprend deux fois du pain bis. Parfois, le canard colvert aimerait changer de chemise. Parfois, quand il négocie un virage, l'escargot...

Lire la suite