Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poesie du monde

Laisse glisser la bretelle (France)

Pour retrouver le souffle il faut s’élancer et sauter, toutes écoutilles ouvertes, délesté de ses poids au fur et à mesure des étages… plus bas. Si on étouffe à en crever, il faut apprendre le vide, comme les mouettes, les chats et le vent du large. On...

Lire la suite

Le meneur de lune (France)

L'homme est le lieu des faits qu'il contrôle et de ceux qu'il ne contrôle pas. L'instant qui ne m'apporte pas un enrichissement ouvre en moi une blessure. Chaque présence est une apparition. Pas un être dont je n'attende tout. Prêt à m'accuser du mal...

Lire la suite

Malgré moi (France)

Épuisé de ne rien comprendre à ma vie Je pourrais m’en inventer une autre Cela s’est vu Mais qu’en ferais-je ? Nulle envie D’aller plus loin plus haut plus vite que le temps Qui met dix ans à faire une heure vive Mais n’est pas là lorsque la balle arrive...

Lire la suite

Vocation terrestre (Équateur)

Je ne suis pas venu me moquer de ce monde. Mais aimer tous les êtres avec passion. Je ne suis pas venu me moquer des humains. Mais vivre et partager l’aventure terrestre. Je ne suis pas venu parler mal des insectes ni découvrir les plaies du soleil déclinant...

Lire la suite

Paul Mari sur Dangerpoésie

Paul Mari sur Dangerpoésie

Paul Mari et André Chenet Ici, il n'y a plus rien Les jours de noce S'entassent comme du linge sale Au mur, l'échelle qui au cours des temps A servi À détacher les pendus Les maisons ont jauni, Les arbres grandi dans le silence Traînent les factures Des...

Lire la suite

Hier est mort (U.S.A.)

Hier s’est évaporé. Nous accrochons nos yeux à des yeux de neuf ans, une salle de classe avec ses trente élèves, le regard de l’enfance sous la frange de brume. Nous scrutons le regard des amies d’autrefois, en espérant entendre dans l’étroit carton pâle...

Lire la suite

Pierres gravées (Espagne)

J’ai vu l’ombre poursuivie par les fouets jaunes, acides jusqu’aux bords du souvenir, des linges devant les portes de l’indignation. J’ai vu les stigmates de l’éclair sur des eaux immobiles, dans des étendues visitées par les présages ; j’ai vu les matières...

Lire la suite

Vive l'argent (France)

de notre temps l’argent l’argent remplace partout le bon dieu on l’aime assez facilement alors que dieu c’est pas gagné l’argent d’ailleurs est sans rival pour réguler l’ordre social rien n’est réglé sans la finance de là vient sa belle assurance il y...

Lire la suite

Jusqu'au bout de la vie (France)

Tu marcheras jusqu'au bout de la page. Entre tes orteils quelques mots oubliés ressurgiront pâles, à peine mouillés. Après avoir franchi des oasis, des oseraies, l'herbe et le sable te donneront le chiffre de l'eau. Calligraphie mouvante aux lettres caduques,...

Lire la suite