Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poesie du monde

Kanuk

J’aime ces grands froids de fou, c’est comme s’ils sortaient de mon ADN par bourrasques. C’est tonique, viril, cassant et coupant, mais aussi hygiénique: ça stérilise tout, et au printemps, dans les forêts et les montagnes, tout est propre, neuf, assaini,...

Lire la suite

L'art et la mort

L'art et la mort

Rien qui ressemble à l'amour comme l'appel de certains paysages vus en rêve, comme l'encerclement de certaines collines, d'une sorte d'argile matérielle dont laforme est comme moulée sur la pensée.Quand nous reverrons-nous?Quand le goût terreux de tes...

Lire la suite

Monologue de l'aliénation délirante

Le plus souvent ne sachant où je suis ni pourquoije me parle à voix basse voyageuseet d'autres fois en phrases détachées (ainsique se meut chacune de nos vies)puis je déparle à voix haute dans les haut-parleurscrevant les cauchemars, et d'autres fois...

Lire la suite

Ce n'est pas un cadeau

En direct de l'usine 106U, aujourd'hui mercredi 7 décembre 2016, ce n'est pas un cadeau qui va nous arriver, c'est une bordée de troubles qui va nous tomber sur la tête, le stress des familles, les angoisses des itinérants, l'arrivée de l'hiver pour les...

Lire la suite

En un seul souffle

Se désenclaver partirsuivre signe après signebriser la ligne de défensesavourer la torpeurécrire ce qui suit :tant de temps à trouver ce qu'on ne cherchait pasla pente s'écouleet les questions restenten suspenslumière onctueuseoù plonger les mainsmais...

Lire la suite

La vieille érablière

La vieille érablière

(Photo JD., Béthanie, 4 décembre 2016). Voici mon premier mausolée pour le fond de la nuit, disait l'auditeur satrape à son maître. — C'est un peu charivari tout autour! Non, maître, c'est la vieille sucrerie un peu en démanche, certes, c'est le chagrin,...

Lire la suite

Une chenille

Du temps que j'étais une petite chenillej'allais à l'école à l'université Sur mon ardoise de complexesj'écrivais de mauvais poèmesd'amour et de philanthropie J'attendais patiemment le momentoù je serais un jourun papillon de l'invisible Achille Chavé...

Lire la suite

J'ai cherché

J’ai fouillé dans les craques du divan, sous les lits, derrière les meubles: on sait jamais. J’en ai profité pour passer la balayeuse, toute c’te poussière ramassée là, les poils de chiens, des pièces de casse-tête, des stylos. J’ai retourné les poches...

Lire la suite

La beauté de l'âme

Après les saints qui incarnent par leur être la beauté de l'âme, nous ne pouvons pas ne pas penser à ceux qui font profession de dévisager la beauté, à savoir les artistes, quelles que soient la forme et l'expression, apollinienne ou dyoni- siaque, fervente...

Lire la suite

Je refuse

Je refuse

Je refuse de vivre dans un pays soumis, vassalisé, cassé, conquisUn pays de Disneylands, de luge-lands, de no man's lands, de mort lenteJe refuse la haine, l'exclusion, la ségrégation, la soumission, la démission,l'expulsionJe refuse les ruines, les combines,...

Lire la suite