Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poesie du monde

Dans la boite (France)

Dans la boîte, il y a des bonbons Des guimauves et des boules de coco Des berlingots vagabonds Des fraises sorties des bocaux Des trucs mous qui ne ressemblent à rien Des nounours en chocolat Des bidules si légers, si aériens Des fausses bouteilles de...

Lire la suite

Matinée à Trianon (Belgique)

Une vie à ne rien faire une vie en fer blanc une vie en conserve une vie qui ne peut servir à rien bonne à donner au sommeil ou à la drogue. Une tête tombe d'un arbre comme une feuille une tête d'homme mort tombe et pourrit au sol comme un morceau de...

Lire la suite

Main d'oeuvre (Québec)

La main saigne au cœur du faire la main traverse l'épreuve la main signe à l'encre noire et creuse sa ligne de vie sur le cuivre verni. Main de gloire couronnée d'agates main de taille et de coupe main de cisaille et de burin main de berceau main de plomb...

Lire la suite

Les chemins du fric (France)

ou le Michelin doré des sentes de placement. L’argent va à l’argent comme la vache au taureau quand il paît tranquille dans son pré cachant bien ses glandes et son faux air d’inséminateur artificiel. L’argent va à l’argent dans la ligne directe des notaires...

Lire la suite

Un poème chaque (France)

LÀ UN POÈME Chaque jour Est posé Comme une fleur de Paradis ou de Rhétorique une culotte à larges trous un oiseau migrateur ou familier CE POÈME qui passe et qui se pose d’où vient-il? que fait-il? où va-t-il? Il vient d’une plume fine d’un crayon d’un...

Lire la suite

Nouvelles courantes (Québec)

On ne s’entendait plus sur la couleur du bonheur on s’enrichissait quand la pauvreté se propageait sur d’autres versants on avait beau cacher le printemps dans nos chiffonniers le printemps s’échappait rallumait les lampes ressuscitait les morts. Des...

Lire la suite

Comme toujours (Bretagne)

Comme toujours ce même soleil qui tombe entre les îles. La mer se tourne contre le mur du ciel et nous dérobe son visage. La vie finira par se refuser tout comme la mer et les eaux vives iront se perdre dans les sables d'autres mémoires. Alors nous poserons...

Lire la suite

L'oeil gauche de l'infante (France)

Un beau jour, on sait quitter droit debout le bois du lit où on a glissé d'un ventre mûr. Sous les pieds, tangue une terre battue et bosselée qu'un balai de genêts débarbouille et peigne. Tête haute, sous le tiroir à sel de la table, on s'assure à des...

Lire la suite

J'ai longtemps existé (France)

J’ai longtemps existé dans une maison aux espaces mesurés, entouré d’un jardin de certitudes, avec des êtres épousant le juste bonheur. J’ai longtemps existé en juxtaposant chaque jour à son lendemain, dans l’aventure étroite du rêve en garde à vue. J’ai...

Lire la suite