Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poesie du monde

Odeur brune (France)

la poésie prend de l’ampleur c’est un signe poésie lance-pierre des muselés la poésie pour dire quand dire est interdit sentez-vous cette odeur brune ce brouillard qui dissimule ? c’est la roue qui tourne racontant toujours la même histoire comment le...

Lire la suite

Qu'on ne voit plus (France)

Mère me voici devant la pierre où ton nom n’est même pas Mère il pleut il pleut encore sur tes grands yeux à la Garbo sous un ciel que tu n’aimais pas loin des soleils de ton midi dans le désert de ton tombeau mère je viens de loin j’arrive tard écoute-moi...

Lire la suite

Les planches (France)

La terre en peu de temps s’est couverte de tréteaux de galeries, de gradins, d’estrades Nous y avons transporté nos meubles nos maisons, nos rues, nos paysages et nous y vivons continuellement du lever au coucher du soleil On dit qu’en-dessous, sur le...

Lire la suite

Sans le savoir (France)

J’écris pour les mains calleuses Qui jamais ne toucheront mes livres Pour les analphabètes Et ceux qui ne croiseront jamais Qu’au large de mes mots J’écris pour ceux qui ont soif Qui ont faim du seul pain Qui leur manque L’Amour J’écris parce qu’ils ne...

Lire la suite

Envie d'envies (France)

Quelque chose d’insignifiant Un sourire du ciel Le regard des pierres La cicatrice des océans M’a réveillé ce matin Très tôt Le vent sur ma page Efface le chagrin Des jours sans lune Comme si le matin Renaissait Très tôt Du haut du rocher Caraïbe J’ai...

Lire la suite

Au monde... simplement... (France)

Etre au monde simplement Le croissant du matin La douche un peu trop chaude Les dessous blancs si doux Le baiser des enfants La rue et ses autos Le clin d’œil d’un garçon Simplement être au monde Les livres empilés De l’enfance à la mort La mémoire des...

Lire la suite

La lettre (France)

J'écris depuis l'intérieur de l'enveloppe. Les mots ne sont lisibles que les yeux fermés, ou bien il faut faire un pas jusqu'à un peu plus tard. Mais c'est juste mon avis. Peut-être, vous savez lire tout le temps. Moi, ça dépend. L'enveloppe m'ouvre....

Lire la suite

Le froid (France)

Il fait si froid dans le Temps que nous sortons nos chauds habits d’enfance ceux que nul fils d’Adam jamais ne porta sur la terre plus d’un instant ceux qui n’ont pas leur place dans les armoires du Temps car leur chaleur reflète contre toute raison la...

Lire la suite

Terre Planète Bleue (Québec)

Pendant que des astronomes exaltés capturent la lumière des étoiles aux confins de l’espace Dans une gare de banlieue une famille attend un prisonnier politique séquestré depuis vingt ans Au même instant se décroche avec fracas de la banquise polaire...

Lire la suite

Pour écrire (France)

Pour écrire vraiment, il faut être dans une solitude absolue. Pour être dans une solitude absolue il faut aimer d’un amour absolu. La plupart des écrivains mentent là-dessus. Ils font comme s’il n’y avait personne dans la pièce à côté, dans le fond sans...

Lire la suite