Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poesie du monde

Le semeur (Belgique)

Il jeta toutes ses graines, sauf la dernière. La terre les recevait dans sa grande lèvre de chaleur et d’humidité. La dernière graine, il la tenait au creux de sa main. La terre ne l’aurait pas tout de suite. C’est si bon, disait-il, de tenir une petite...

Lire la suite

Le banlieusard (Québec)

Le banlieusard prenait chaque matin le même train. À la même heure, il s’asseyait à la même place dans le même wagon. Lisant le même journal. Arrivé à la gare Windsor, il attendait l’autobus 101. L’autobus de la manufacture d’armes où il travaillait....

Lire la suite

Moi aussi moi non plus (France)

« Tu n’as rien vu à Hiroshima » Marguerite Duras Moi non plus, je n’ai rien vu à Hiroshima. Ni bleuets, ni glaïeuls. Je n’ai rien vu nulle part. Moi aussi, j’ai pleuré sur l’horreur de l’oubli, sur les guerres, les charniers, les gisants disloqués qui...

Lire la suite

Il y a (France)

Il y a de l’eau fraîche sous la fange un clair venin salé d’apparente innocence apitoiement circonstanciés en larmes de croco pour mieux vous croquer les marchands d’espoir vous ont vendus petit bout par petit bout mensonge nectar de vos peurs voraces...

Lire la suite

Je ne passe à la télé (Québec)

(…) JE NE PASSE PAS À LA TÉLÉ je n’ai pas posé de bombe dans les synagogues parisiennes je n’ai pas pissé au hasard dans les clubs de tennis de Westmount je n’ai pas bu du vin à l’intérieur des mosquées je n’ai pas bandé pour les nues de la Chapelle Sixtine...

Lire la suite

Merci (Suisse)

merci pour l’amour refusé la plénitude jamais accordée l’abondance ignorée merci pour les nuits d’errance et d’abrutissement dans l’alcool merci pour l’horreur de la maladie merci pour les sourires narquois les ricanements les sarcasmes le mépris la haine...

Lire la suite

À Gaston Miron (Québec)

Puissant et libre tu fus parmi les tiens le loup qui hurlait aux horizons perdus affamé de sentes nouvelles Quand la mort eut bridé en toi cette plaie ouverte qu’est la vie alors que les besogneux se partageaient ta dépouille les poètes tes frères auront...

Lire la suite

On applaudit (France)

On applaudit titraient André Breton et Philippe Soupault Bois & Charbons On applaudit Ceux qui lisent avec une langue de bois des discours grandiloquents écrits par d’autres On applaudit Ceux qui occupent les sièges capitonnés des studios de télévision...

Lire la suite

Pourquoi cette feuille ? (Maroc)

À un détail près le monde n’a pas changé en si peu de temps À un détail près ce matin est une réplique grisaille à l’appui du précédent À un détail près le poids écrasant la poitrine ne s’est pas allégé d’un iota À un détail près l’on se sent toujours...

Lire la suite