Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poesie du monde

Repeindre le moteur (France)

Allons repeindre l’horizon d’un mouvement lent des mâchoires, ruminants que nous sommes. Un chemin de mousse serpente sur ce versant. C’est une belle promenade en compagnie des vaches. On rumine, on se lave la mémoire à grandes eaux. On germe dans un...

Lire la suite

Attentes (Belgique)

L’homme qui se guette au portillon de la gare, Et n’arrive jamais. Il reviendra demain. * L’homme qui croit qu’il est en prison, Et s’attend Dehors, sur le trottoir et la fin de sa peine. * L’homme, dans son imperméable sous la pluie, Qui se tient à l’abri...

Lire la suite

Le vieux fou

À jml Le vieux fou bêche à la main prêt à gratter la peau des choses Il aurait tout aussi bien pu devenir loup, perdreaux, talus fenêtre Il aurait tout aussi bien pu devenir une boîte d'allumettes une graine, une plume un instant perdu ou le reflet de...

Lire la suite

Les livres (Italie)

J e lis des vieux livres parce que les pages tournées de nombreuses fois et marquées par les doigts ont plus de poids pour les yeux, parce que chaque exemplaire d'un livre peut appartenir à plusieurs vies. Les livres devraient rester sans surveillance...

Lire la suite

La femme noire (Haiti)

La femme noire a un enfant qui la tient en alerteLa femme noire a un enfant et des seins douloureuxC’est une accouchée d’hierLes douleurs l’ont surprise à la cueillette du caféLa sous le caféier sur la veste de son mari, la têteContre un palmierLes pieds...

Lire la suite

Un chat un chat (Québec)

J'ai un chat, un vraiment chouette chat. Et comme il faut appeler un chat un chat, Je l'appelle toujours Chat-quelque-chose. C'est plus joli que Roger ou que Rosa-Rose. Chaque jour, je change son nom. Le lundi, c'est Chatouille. Le mardi, je préfère Chasseur-de-...

Lire la suite

Avec Lecoin (France)

Voilà que les poissons grimpent aux arbres, à présent ? Voilà que les oiseaux se cachent sous la terre ? Voilà que la tortue se gourre et va crever loin de la mer ? Dites, ça ne vous fait pas chier, ce monde-à-chien ? Tout le monde fout le camp : Marilyn...

Lire la suite

Ce matin (Québec)

Ce matin, ma petite, ma douce, j'aurais voulu te reprendre à la grisaille de cette cour, à ces visages sous verrou où tu ne sais pas entrer. T'enlever la cape de tristesse serrée sur tes épaules d'écolière. Viens, je te dirai la sourdine des mousses et...

Lire la suite

Lettre à Guillaume (Québec)

Apollinaire Guillaume Apollinaire Jamais je ne te pardonnerai D’avoir écrit Que la guerre est jolie Tu parlais des obus Comme un canonnier saoul Un éclat te blessa Quand tu lisais le journal Et trépané tu trépassas Victime D’une mauvaise rime. Guillaume...

Lire la suite

Autrement dit, l'amour (Belgique)

pour F. Il y a, il y a des jours de raisins doux, de pommes d'or, de quoi faire taire notre vieille soif. Et l'eau qui court, torrents, rivières, court sous la peau, enrobe nos cœurs, calme nos doigts. Rien ne manque, rien n'est mieux, et quand la nuit...

Lire la suite