Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poesie du monde

Retour à Grenade

Reconstituer le puzzle du monde à flanc d'abîme sur le fil tendu à se rompre du rêve j'étais toujours ce solitaire égaré dans les foules car je n'ai jamais connu qu'une seule nécessité : l'amour A Marrakech j'ai vu la soldatesque du roi battre à coups...

Lire la suite

À ceux qui voudraient vivre

Il suffit de faire un pas, pour se cogner le cœur à des barreaux de honte, poisseux comme le sang. Il suffit de faire un pas, pour se briser une aile ainsi qu’une hirondelle contre un poteau de haine, dressé comme un étau. Il suffit de faire un pas, pour...

Lire la suite

Orwell 2012

Bacon and eggs and good coffee Dans un hôtel du bout du monde Breakfast anglais globalisé Faut-il que Big Brother me gronde? "Reprends des forces mon ami Dans ce panopticon glacé Couleur dollars gimme, gimme Ton esprit critique affûté. Ne pense plus petit...

Lire la suite

Le monde se brise en mille morceaux

Le monde se brise en morceaux, en une poussière d’êtres parmi la lumière ancienne, où es-tu donc qu’on te le montre sordide étudiant, herboriste, alchimiste, gros trafiquant de vide, pendant que les planètes cousent leurs toiles d’araignées aux commissures...

Lire la suite

S'il en fait vivre quelques-uns

S’il en fait vivre quelques uns, l’espoir ne manque jamais d’en faire mourir plusieurs. Mais, à vrai dire, pour vivre ou pour mourir, faut-il vraiment s’en remettre à l’espoir ? L’âne a-t-il besoin de carotte pour se mettre en marche ? C’est quand on...

Lire la suite

Je n'ai plus mal. Je m'accompagne.

Je ne répugne pas à marcher dans ma tête. Seul dans ma chair, l’infirmité danse comme une gitane autour d’un feu. Mon corps et moi, nous tenons l’humiliation du handicap à bout de bras, loin des flammes et des pas incertains. Un bateau à l’amer grince...

Lire la suite

Les chiffres

Tombé du ciel dans le terreau des besoins quotidiens Arabe ou romain Le chiffre s'épanouit Colore les projets, stimule la soif Et dans cet espace brouillé par la passion Les amateurs d'abstraction, les créateurs de rêves Ouvrant des brèches, sèment des...

Lire la suite

Printemps des parulines

Printemps des parulines

J’attends le printemps Pas les primevères Quand c’est encore l’hiver Pas le muguet Trop discret Pas le nid Laissé à l’oiseau Pas le bourgeon Laissé à ses promesses Mais l’écorce sur le cœur La feuille sous la fleur Avant le fruit J’attends le vrai printemps...

Lire la suite

Intermède apolitique

’entends-tu ça ma nouère? la grand´glace s’déchire! à croire que l’fleuve ouvre les bras pis sémaphore le r’tour des oies blanches pis des bernaches ! asteur qu’les érables chantent dans leu’grand corps ben planté, asteur que l’pays s’pleure sur l’histoire...

Lire la suite

File d'attente

File d’attente à la boucherie, la porte de la chambre froide s’entrebâille, laissant voir quelques carcasses suspendues qui hier encore bêlaient ruminaient dormaient, se préparaient à notre assiette, et bêtement je me demande : pourquoi eux et pas moi...

Lire la suite