Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poesie du monde

Bucolique

Me voici néant tu m'attendais depuis avant ma naissance oui je te reconnais à ta figure vide nous ne dirons rien le vent nu nous précède sur le chemin de campagne nous n'irons pas loin le vent finit toujours par tomber on l'oublie et le silence n'est-ce...

Lire la suite

Il y avait un dragier dans la vitrine

Je me souviens de mon premier souvenir il y avait des grandes bougies jaunes qui grésillaient au bout avec des tranches d'orange autour l'air avait le goût de myrrhe, ou de safran ou quelque chose qui venait d'Orient je ne sais plus. Les gens chantaient,...

Lire la suite

La chambre en haut

Dans la maison de bois L’hiver de froid La nuit à seize heures Les clous qui craquent d’effroi La chambre en haut Avec les livres Les absences en trop Et cette fenêtre Qui coupe en quatre le regard Sur les voyages des oiseaux Christiane Loubier

Lire la suite

Échec de la nuit

savoir que la nuit s’est heurtée à un écran de jour croissant à une muselière de lumière qui empêche toute noirceur qui la tient en échec par sa seule volonté de briller ce n’est pas utile de souffrir ce n’est pas très dupe d’ailleurs les étagères abondent...

Lire la suite

Vous êtes mes aïeux

vous étiez sûrement à rendre souffle sur le bord d’un lit vous appeliez vos vieux vos très vieux dont on ne retrouve plus les noms comment vous pleurer quand vous me traversez * trois jours allongés dans la grande pièce des fleurs autour et vos pieds...

Lire la suite

On va rien lâcher

Ma petite gueule d'amour, mon Polo, mon ami Châtaigne. On va rien lâcher, on va aimer, regarder derrière pour rien oublier, ni les yeux bleus ni les regards noirs. On perdra rien, peut-être bien un peu, mais ce qu'il y a devant, c'est si grand. Ma petite...

Lire la suite

Le loup des mers

à Tristan Cabral cheval cabré chroniqueur des exodes grand fraternel pour ADM en souvenir de Jack London, Arthur Rimbaud et Nora Nord Aux profondeurs du bouge une triste humanité, sous la lanterne rouge graillonne et racle des pieds: les putains à gros...

Lire la suite

L'enfance

Devant un tribunal On convoqua L’Enfance Elle vint Les yeux rougis Les genoux écorchés Et les poings bien serrés Elle déclara C’est pas moi… Dan Bouchery

Lire la suite

Totems

Totems

Fascination des totems vus à Victoria, lors de mon voyage en Colombie-Britannique en mars. Les couleurs fortes. Le vertige des visages empilés. Rare que la vision de ce genre d’objet arrive à l’arracher au folklore. Les totems, c’est différent. C’est...

Lire la suite

Héritage

Les dis si dents de l’ombre s’écar tè lent entre des mots d’orage La guerre brise le pacte des peu ples Des meu tes bar ba res incen dient les nua ges Rien ne résiste aux cava liers des vents solai res Des enfants men dient des bouts d’étoi les parmi...

Lire la suite