Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

poesie du monde

Manifeste citoyen

Depuis Victoriaville, depuis le 4 mai 2012, la crise sociale qui secoue le Québec a pris un tournant qui pourrait être décisif. Le conflit est désormais ouvert qui oppose une élite de dirigeants, de puissants et de mandarins et un nombre croissant de...

Lire la suite

J'oublie

J'oublie Gaza la Tchétchénie Guantanamo. J'oublie les écoles incendiées et les enfants brûlés vifs les parents aux yeux éteints - d'où toute lumière a soudain disparu. J'oublie les enfants bourrés de résidus chimiques ceux qui à chaque instant frappent...

Lire la suite

Théorie des orages

Nous volterons. Nous agonisons ourlés par les épines, gonflés par les vents de l’histoire, comme une paire tordue d’épingles à cheveux sur la céramique blanche, comme un domino délavé égaré sous la table du jardin, comme un duo éreinté, comme un couple...

Lire la suite

L'ambre sur la fenêtre

Je suis assis à la fenêtre, j’écris le cahier est ouvert dehors il neige comme des abeilles affolées tu dors j’écris en chuchotant les mots pour ne pas te réveiller de temps en temps je me retourne et je te regarde dormir, les cheveux couverts d’oiseaux...

Lire la suite

In memoriam Federico Garcia Lorca

Imagine dos au rocher l’aube épaulant son fusil et le cran de mire juste ce qu’il faut de soleil blafard pour le coup précis et la mort exacte puis très vite comme déboulant d’une ravine le cabri noir de la peur et dans les yeux goulus de l’homme à bout...

Lire la suite

Italia me amore

Ils m’ont jeté hors de ma maison, ils m’ont lancé à gauche et à droite, d’une chambre à une autre, d’un pays à un autre. Ils ont changé mon nom, ils ont coupé les boucles de mes cheveux. Ils ont ri de moi parce que je ne m’habillais pas comme eux, parce...

Lire la suite

Alzheimer

Déchirer des photos dire adieu à des habitudes nettoyer les meubles qui ont changé de place avec le temps creusé ta marque dans chaque pièce de la maison ton va-et-vient de tous les jours a fait naître des bruits familiers entre les murs que jamais tu...

Lire la suite

La pire défaite

Quand mes rêves s’ennuieront en berçant le poids de mon absence laissez-les se pendre à du fil à retordre Quand je balbutierai le contour de son fantôme dans le musée de cire de mes souvenirs mettez-y le feu parlez-moi d’autres choses autour d’une table...

Lire la suite

Les larmes des hommes

Comme un parapluie retourné J’entends le son du silence Les paroles retroussées de la vérité Les larmes séchées de l’espoir Je n’y crois plus Depuis longtemps mes yeux S’accrochent à la terre Un vieil air de blues Et ça y est L’émotion partage Mes incertitudes...

Lire la suite

Je ne t'écris pas

je ne t’écris pas – je m’oublie je m’oublie – un vent rouge souffle sur mon pays je m’oublie – vibrant dans le courant des marées humaines elles incarnent son fleuve et son courant libre l’allant vers le rêve que nous rêvions enfants mais aujourd’hui...

Lire la suite