Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

prose

Avant la lettre

Il ne faut pas jeter la pierre aux montagnes ni le sable au désert. Dans chaque bonne soupe, il y a un os. Je me méfie des gens trop polis et des agents de police, de ceux qui même nus ne montrent jamais leur cul. Les doigts rebelles aux caresses se transforment...

Lire la suite

Les yeux dans les trous

Les profits démesurés soulignent l’ampleur de notre démission. On ne court plus avec le vent, on court après les heures. La planète se réchauffe. La terre agite ses volcans. À la moindre panne électrique, tous les chiffres s’affolent. Abrié d’asphalte,...

Lire la suite

De l'oreille à la main

Ces loups qui hurlent à la lune, je suis des leurs. Je suis aussi des cerfs qu’ils pourchassent. Je suis des rives et du courant, du silence et des mots, de la chair et de l’âme. Tous les sentiers débutent par les pieds. Le monde pense plus finement dans...

Lire la suite

Singing in the rain

La chevelure du ciel laisse tomber ses franges de nuages. La pluie change les formes. Le sable a quelque fois des humeurs océanes. Lorsque la pluie dérape, les routes se mettent à tourner comme les roues folles d’un vélo. Des éoliennes liquides crachent...

Lire la suite

À cause de toi

C’est à cause de toi si j’ai le cœur têtu, si je crois aux miracles, si je marche debout. Tu as pris mes mains vides et tu les as aimées. Lorsque je dis je t’aime, c’est avec toi que je parcours ces mots. Je marche plus près de toi que de ma vie. C’est...

Lire la suite

Les mots dépareillés

La route monte de plus en plus. Je le mesure à ma respiration. Je mets des ailes à mon crayon sans que les mots s’envolent. Ils avancent pas à pas d’une marge à l’autre. Chaque voyelle cherche sa parentèle, chaque consonne ses cousins. On a beau s’insérer...

Lire la suite

Les taches d'encre

Pour faire ce que la nature n’a pas fait, pourquoi faut-il détruire la nature ? On a remplacé la vérité par la séduction, le travail par l’esclavage, le besoin par l’argent. Trop de bombes nous écrasent la langue. Est-il encore possible à l’homme d’être...

Lire la suite

Le même temps

J’ai un problème avec le temps. Je n’arrive à garder l’heure. Quand je porte une montre, ses aiguilles tournent à l’envers. Je me souviens des détails mais jamais de la date. Je ne conjugue qu’au présent. Dans mon petit carnet, qu’ils s’habillent d’hier...

Lire la suite

C'est de l'herbe

Avec l’arrivée des chaleurs, les jours s’arrondissent. Les routes en coudes de bras se relèvent les manches. Une épaule de colline tressaute sous le vent. Ça fait bouger les poils d’épinettes. Les arbres se lancent des oiseaux d’une branche à l’autre....

Lire la suite

La cendre et le tison

Les arbres s’échangent des oiseaux et l’homme vole leurs ailes. Le ciel donne la pluie et l’homme vend son eau. Le fleuve unit ses rives. L’homme confond la main et le fusil, l’espérance et la foi, le dieu et le diable, la cendre et le tison. Le fusil...

Lire la suite