Top articles

  • Blog de Jean-Jacques Nuel

    27 mars 2020

    http://retour.hautetfort.com/?fbclid=IwAR1Ioqg2yBwasc0dHSGNwXpAgPRG7A8G5o6BHEDoRyhj4KcOqqHt0v2t3PI quand la Pelforth brune est décapsulée il faut la boire et aussitôt de l'adolescence le souvenir remonte c'est la madeleine de Proust en plus viril avec...

  • Paix

    27 mars 2020

    Paix à celui qui hurle parce qu'il voit clair Paix à nos esprits malades, à nos coeurs éclatés Paix à nos membres fatigués, déchirés Paix à nos générations dégénérées Paix aux grandes confusions de la misère Paix à celui qui cherche En se frappant la...

  • Érotiques

    02 avril 2020

    Je suis aussi friand que jadis de ce moment furtif Je sais, je connais la drogue du nouveau-né Je lisais, trop de café, trop de biscuits au chocolat Voilà que c’est l’heure du train Le chien d’en face jappe Le crépuscule du matin fait tomber d’un coup...

  • Décès d'Ellis Marsalis

    02 avril 2020

    Jazz Corner s'associe au monde pour faire le deuil de la perte de musicien, patriarche et éducateur # EllisMarsalis . Le père de 6 fils dont Wynton Marsalis , Branford Marsalis , Delfeayo Marsalis et Jason Marsalis nous vous adressons nos plus sincères...

  • La gueule des loups

    05 avril 2020

    Je ne craindrai plus la gueule des loups à l'heure où les chiens poussent des soupirs aux pieds de leurs maîtres. Je n'entretiendrai plus la tendresse vouée aux amis qui depuis longtemps ont oublié mon nom. Mon image coule dans la tranquillité de leur...

  • Le mot n'est pas l'amour

    08 avril 2020

    Le mot n’est pas l’amour l’amour n’est pas la rue quotidienne avec ses poissons crevés Ses rats squelettiques la rue n’est pas le delta des gestes fiévreux Les gestes fiévreux ne sont pas le matin du monde et l’aube des femmes des hommes des vieillards...

  • Jacques Josse

    08 avril 2020

    Photo : © Gérard Pernon (Ouest-France) Jacques Josse est né en 1953 à Lanvollon, en Bretagne, région où il vit, écrit, édite. Après avoir animé la revue Foldaan (1980-1987), il a créé en 1991 les éditions Wigwam. Il a également dirigé la collection «...

  • Le dévoilement

    09 avril 2020

    Et ainsi nous allons, chacun de nous, Séparés, méconnaissant ce poids De lumière, notre seule charge. Notre unique force. Et quand elle nous inonde, brusquement, Renvoyée par qui devient miroir, à son insu, Nous ne sommes plus que des oiseaux de nuit,...

  • Déclaration d'amour

    09 avril 2020

    La poésie, putain! De la poésie non pas pour ou contre un état des choses indémontrable, trop complexe, seulement une folle ferveur de vivre sans idéologies, ni dieux ni maîtres. La morale issue de cette fausse liberté de pensée influencée par un discours...

  • Je t'aime

    09 avril 2020

    Je t'aime en québécois, en merle et en érable. Je t'aime à l'imprévu, à l'envers, à l'endroit. Je t'aime à l'amour, à l'azur, à la pluie. Je t'aime à l'espérance, à l'étreinte, à l'élan. Je t'aime à la folie, à la mer, à la nuit. Je t'aime en feuilles...

  • Ne meurs pas

    13 avril 2020

    Ne meurs pas : J’ai lavé la cuisine ce matin et elle est déjà sale il vient de me pousser un onzième doigt ne meurs pas ! J’ai appris à manger la boue et le silence et je n’aime plus la musique et la musique ne m’aime pas il y a un manège dans la cour...

  • Si j'écris

    29 avril 2020

    si j’écris c’est pour que ma voix vous parvienne voix de chaux et sang voix d’ailes et de fureurs goutte de soleil ou d’ombre dans laquelle palpitent nos sentiments si j’écris c’est pour que ma voix vous arrache au grabat des solitaires, aux cauchemars...

  • Terre! Terre!

    29 avril 2020

    Ceux qui veulent vivre Ont tout le ciel visible Et l’immense nuit Où l’oiseau rouge transparaît Dans leurs yeux les murs s’abattent Sous leurs mains montent les champs Le long de leurs chaînes monte le sang Leurs femmes sont si belles si nues si réelles...

  • Poèmes navigables

    01 mai 2020

    Pour la Journée du poème à porter 2020, Monique Juteau vous présente ses Poèmes navigables. Pour faire à votre tour des bateaux de papier : https://fr.wikiho... Le 30 avril 2020, comme je le fais chaque année dans le cadre de «La Journée du poème à porter»...

  • Avec les mains

    02 mai 2020

    Avec les mêmes mains Avec les mêmes mains dont j’écris cette ligne avec les mêmes mains que toi avec les mêmes mains dont on salue et on étreint dont on calme caresse écoute avec les mêmes mains qui se répandent comme une eau ou qui s’effritent miette...

  • Un raté dans le coeur

    03 mai 2020

    Au mariage de mes prunelles, j’ai chaussé mes beaux souliers de passion, le cul en colimaçon et du désir plein les mamelles ! Sur le magma frais de la nuit, toutes les étoiles formaient une mosaïque éclatée pour ma tête balbutiante. L’odeur de l’aventure...

  • Nous n'avons pas le temps

    03 mai 2020

    Nous n'avons pas le temps de creuser nos pensées Nous n'avons pas le temps de peser nos paroles Qui trahissent notre destin tortueux Trop de fruits sont tombés sur notre champ caillouteux On y glisse On y tombe Le surplus nous dévore Oui, les fleurs sont...

  • Carl Norac

    04 mai 2020

    Né en Belgique en 1960, Carl Norac est avant tout poète. Ses premiers recueils, à la recherche de la candeur, sont parus à Paris, essentiellement aux Éditions de la Différence. "Voltaire se réconcilie avec Rimbaud" écrira, à leur propos, Pierre Mertens...

  • La vie ment

    05 mai 2020

    La vie ment inimitablement : au-delà de l’attente, au-delà du mensonge… Mais au tremblement de toutes les veines tu peux reconnaître la vie ! Comme couchée dans l’orge : une cloche, l’azur… (Comment ! couchée dans le mensonge !) - la chaleur, le mur......

  • Devant le fatal

    06 mai 2020

    Devant les roues brisées d'un voyage imaginaire je te disais : ouvrons la mer devant l'épée nue parsemée d'étoiles je te disais : j'habite la corolle devant le miroir ovale de ta beauté je te disais : confondons le brasier devant le jour qui passait entre...

  • Le bleu de la nuit crie au secours

    06 mai 2020

    abîme je me ferai aile pour distancer la douleur à travers un nouveau ciel habité par les voyelles et les soleils rameurs nuit je m'éveillerai aurore jacassant sur la pierre Dans mon sang de feu vert on entendra peu à peu se taire les voix herbeuses des...

  • Un homme libre

    09 mai 2020

    Provided to YouTube by Unidisc Music Inc. Un homme libre · Georges Dor Collection souvenir: Georges Dor - Entre autres ℗ 1969 Unidisc Music Inc. Released on:... Tout homme qui se tient debout Est le plus beau des monuments Point n'est besoin pour sa mémoire...

  • Ile Eniger

    11 mai 2020

    Elle sait les manques, les chemins à rebrousse jeunesse, les miroirs perfides, les carrefours, l’embuscade des sillons, tous les fléchissements. Elle sait les traîtrises d’automne, la lumière crue, la lumière nue qui appelle le corps par son âge. Elle...

  • Les rires d'Hizyia

    11 mai 2020

    Te souviens-tu des rires d’Hizyia dans les monts des Zibans à la lisière du fascinant Sahara, et des ses longs cheveux enroulés dans les vents, de ses baisers au goût de miel des dates et de la girofle sur sa peau. Te souviens-tu de son amour pour lui...

  • Le jardin de ma mère

    12 mai 2020

    Photos (c) Francesca Mantovani – éditions Gallimard J’habite un quartier de pomme. Je regarde la flamme jaune et bleue des iris. Un homme et un petit chat blanc, dans l’or des genêts. Une femme presque nue au milieu de l’été. Dans l’ombre, la monnaie...