Les oiseaux

Publié le par la freniere

pour Werner Lambersy et Jean Marc La Frenière


Nous n'avions qu'un ciel en partage
il a incendié nos jours
pour quelques lambeaux de nuages
nous avons fait la guerre
là où s'amusent les oiseaux

nous avons tenté d'arrimer le bleu
au noir de l’œil
et les oiseaux se sont mis à crier
ils se sont enfuis

nous avons tant et tant
jeté la pierre au vent
qu'il s'est tu
et les arbres ont péri sous le poids
de leurs propres feuilles

 

Christian Erwin Andersen

Paris, vendredi 10 février 2006

 

Publié dans Poésie du monde

Commenter cet article