Quand la parade passe

Publié le par la freniere

Quand tout va et que rien ne passe

Quand les amis en prennent plein la gueule
à des océans de distance

Quand tout passe et que rien ne va

Quand les mers se rétrécissent
en petites flaques d'eau sale

Quand au lieu de se faire du mauvais sang
les «gros bras» lancent du sang de cochon
sur les mosquées, les synagogues ou les cathédrales

Quand la grisaille grisaille et que la parade hurle...

Allume-moi ton soleil!

Mon amour!

 

Jean Coulombe

Publié dans Poésie du monde

Commenter cet article